• Un site  étonnant au cœur de la Bretagne, plus précisément situé à Carnoët, dans les Côtes d'Armor. C'est une association Bretonne qui est au cœur de ce projet monumental et culturel.

    Sainte RIWANON déesse Bretonne

    La vallée des Saints ( Côte d'Armor )

    La vallée des Saints ( Côte d'Armor )

     

                             La Bretagne est riche de ses nombreuses carrières exploitant le granit. Les sculptures ont pour particularité une palette de coloris assez incroyable. 

    Toutes ces sculptures majestueuses sont élevées, sur un mont où le panorama est à 360°, sur tout le Poher. D'ailleurs, les statues semblent observer cette vue dégagée sur tout un territoire où l'on peut voir, jusqu'aux monts d'Arrée.

    TEI-THEY

     La vallée des Saints ( Côte d'Armor )

    KONAN- Conan

    La vallée des Saints ( Côte d'Armor )

                    Ces colosses de pierre mesurant 4 mètres de hauteur  sont au nombre d'une centaine, au moment où j'écris cet article. Mais à terme ,il devrait y en avoir un millier, ce qui semble fou ! et pourtant c'est avec plaisir que je retournerai voir les suivants,

    La vallée des Saints ( Côte d'Armor )

    un joli rendez-vous avec les Saints Bretons.

    Un coup de projecteur sur la culture populaire Bretonne, sauvegarde et promotions sont liées à travers ces œuvres artistiques à l'effigie de Saints Bretons.

    La vallée des Saints ( Côte d'Armor )

    La vallée des Saints ( Côte d'Armor )

     Certaines sculptures pèsent plus de dix tonnes

    Je vous invite donc à rencontrer ces sculpteurs, à certaines périodes de l'année vous pouvez même les voir travailler !

    A voir absolument si vous passez près de Carhaix !

    La vallée des Saints ( Côte d'Armor )

      


    votre commentaire
  • Aiguèze est une jolie petite commune du département du Gard labellisé plus beau village de France

    Aiguèze, village médiéval

     L'église paroissiale dédiée à Saint-Roch est inscrite, au titre des Monuments historiques, depuis 1993

    Aiguèze, village médiéval

    Aiguèze, village médiéval

     

                Des fondations romanes, le choeur date du XIIè s et la nef du XVIè s.

    Un hôpital fortifié fut construit deuxième moitié du XVè s.

    Aiguèze, village médiéval

    Aiguèze, village médiéval

     

                       Un passage creusé dans la roche nous fait accéder à un chemin de ronde

    Aiguèze, village médiéval

               Celui-ci surplombe la fin des gorges de  l'Ardèche

    Aiguèze, village médiéval

     

     

                La  forteresse du XIIè s dont il ne reste que des tours.

    Aiguèze, village médiéval

     

     

    Aiguèze, village médiéval

     

    Aiguèze, village médiéval

     

    un très joli village à voir absolument ! car ces quelques vues ne sont qu'un aperçu de ce qu'il y a à voir !

                     

     


    votre commentaire
  •       Je vous conseille vivement si vous vous rendez à Bormes-les-Mimosas de visiter le jardin Botanique nommé Parc Gonzalez

    Parc Gonzalez  à Bormes-les-Mimosas

          Vous pourrez y découvrir 250 espèces à végétation australienne, sur une superficie de 2400 m2.

           Un régal des yeux et un délice olfactif ! surtout au moment où les mimosas sont fleuris.

    Parc Gonzales à Bormes-les-Mimosas

                      De nombreuses variétés de mimosas, 

    Parc Gonzales à Bormes-les-Mimosas

                       Une collection donc d'acacia, de banksia, d'eucalyptus

    Parc Gonzales à Bormes-les-Mimosas

     

    Parc Gonzales à Bormes-les-Mimosas

     

              des variété de Grévilléa

    Parc Gonzales à Bormes-les-Mimosas

     

              d'hakéa, de mélaleuca et tant d'autres....

    Parc Gonzales à Bormes-les-Mimosas

     

              Mon coup de coeur sur l'hakéa, pour sa couleur, sa forme en clochette

    Parc Gonzales à Bormes-les-Mimosas

     

               Ils peuvent atteindre de 1 à 6 m de haut

                      

    Parc Gonzales à Bormes-les-Mimosas

    Parc Gonzales à Bormes-les-Mimosas

     

              Le climat méditerranéen  se prête idéalement à ces espèces végétales d'origine australienne.

             Une riche palette et florale et végétale vous est proposée dans ce jardin remarquable. Un incontournable pour une visite à Bormes-les-Mimosas.

    Parc Gonzales à Bormes-les-Mimosas

     

                       

    Parc Gonzales à Bormes-les-Mimosas

    Parc Gonzales à Bormes-les-Mimosas

     

              Cette présentation est loin d'être complète, juste un aperçu pour susciter l'envie de voir ce joli jardin 

     

     

    Parc Gonzales à Bormes-les-Mimosas

     

                      

    Parc Gonzales à Bormes-les-Mimosas

     

              Face au jardin remarquable le parc du Cigalou que je vous conseille également de visiter, si vous vous passionnez pour les beaux arbres comme les cèdres centenaires, des variétés de palmiers etc....


    votre commentaire
  • Col de Bonette Restefond

     

    En partant de Jausiers dans la vallée de l'Ubaye, direction le col de Bonette Restefond à 2802 m d'altitude.

    Col de Bonette Restefond

    La route qui nous y mène, 24 km de pur bonheur avec des paysages magnifiques et variés à chaque tournant !

    La dénivellation est de 1589 m

    Col de Bonette Restefond

     

    Quand on vient du nord, la voix d'ouverture est la vallée de l'Ubaye,

    quand on vient du sud, c'est la vallée de la Tinée

    Col de Bonette Restefond

     

    Col de Bonette Restefond

     

    La cime de la Bonette est un sommet entre les Alpes de Haute Provence et les Alpes Maritimes dans le Massif du Mercantour

    Col de Bonette Restefond

     

    A l'origine, il s'agissait juste d'un chemin muletier, élargi en 1832 et nommé Route Impériale, par Napoléon III le 18 août 1860

    Col de Bonette Restefond

     

    Col de Bonette Restefond

     

    Col de Bonette Restefond

     Depuis la route est fort fréquentée, voitures , motos et cyclistes arrivent en nombre, il faut dire que le paysage vaut le déplacement !

    Col de Bonette Restefond

     

    Col de Bonette Restefond

    Col de Bonette Restefond

    La table d'orientation se trouve à 2 km au-dessus du sommet du col

    un ruban d'asphalte, troisième plus haut col français après celui de l'Iseran (2770 m) et le col Agnel 2744 m

    Paysage quasi lunaire, absence totale de végetation, minéral.

    vue en redescendant

    Col de Bonette Restefond

    Col de Bonette Restefond

    Col de Bonette Restefond

    A voir absolument, si vous aimez les grands espaces, par contre soyez prudent dans le haut du col, pas droit à l'erreur précipice.


    votre commentaire
  •        Sur un rocher surplombant le petit village de Pierrelongue, se dresse fièrement la chapelle de Notre-Dame de Consolation.

    Notre Dame de Consolation à Pierrelongue

     

               c'est le dernier curé de la paroisse le curé Jules-Joseph Pascaly qui eut l'idée de faire édifier cette chapelle. Profitant  du site où se trouvaient de vieux vestiges d'un ancien lieu de culte. Un donjon  permettait la surveillance de la Vallée de l'Ouvèze au Moyen-âge et ainsi protéger le château de la puissante famille des Adhémar.

    Notre Dame de Consolation à Pierrelongue

     

                       Le curé mit tout en oeuvre pour réunir l'argent nécessaire pour la construction de l'édifice. La tâche ne fut pas simple, il fallait aussi trouver la main d'oeuvre, les gens du coin fournirent leurs bras et plus encore. (des accidents sûrement)

    Notre Dame de Consolation à Pierrelongue

     

                    La chapelle et la crypte furent construites entre 1896 et 1906  

    Le plus impressionnant, c'est la statue de la Vierge de la Consolation.

    Toute en bronze d'une hauteur de trois mètres, elle tend ses bras et il semble que dans un mouvement, l'enfant est au-dessus du vide !

    Notre Dame de Consolation à Pierrelongue

     

    Notre Dame de Consolation à Pierrelongue

                      C'est la Duchesse d'Uzès  (noblesse de la vallée du Rhône)  qui est à l'origine de son dessin et qui en fit don.

    Notre Dame de Consolation à Pierrelongue

                     Seulement voilà, au moment de la séparation de l'église et de l'Etat, le curé ne voulu pas la confier à celui-ci. Son avenir fut donc compromis, il fallut que les successeurs du curé Pascaly eurent beaucoup d'idées pour protéger et continuer à entretenir cet édifice sans subvention.

    C'est alors qu'il fut décidé de créer en 1978, l'association culturelle de la Sauvegarde de la chapelle

    Donc visiteur de ce blog, si un jour vous passez par là, n'hésitez pas à la visiter vous participerez au magnifique travail de sauvegarde  de notre patrimoine commun !


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires