• Le Faouët , la hêtraie en Breton ( Chapelle Sainte-Barbe)

    Le Faouët , la hêtraie en Breton

     

                       A une quarantaine de kilomètres de Lorient, nichée dans un vallon escarpé se trouve la chapelle Sainte-Barbe. Elle fut construite de 1489 à 1512. L'accès y est facilité, par ce double escalier monumental. (78 marches) datant des années 1700.

    Le Faouët , la hêtraie en Breton ( Chapelle Sainte-Barbe)

                D'après la légende, Sire Jean de Toulbodou était venu chassé, quand un violent orage le surprit. Il s'abrita près d'énormes rochers qui furent frappés par la foudre.  En priant Sainte-Barbe, il promit que s'il était épargné, il y ferait édifier une chapelle.

    Sainte-Barbe est la patronne des Sapeurs-Pompiers.

    Le Faouët , la hêtraie en Breton ( Chapelle Sainte-Barbe) 

    L'emplacement est assez exiguë, d'un côté cette paroi rocheuse, de l'autre un fort dénivellement, qui mène sur les berges de la rivière Ellé.

    Le Faouët , la hêtraie en Breton ( Chapelle Sainte-Barbe)

     

    Le Faouët , la hêtraie en Breton ( Chapelle Sainte-Barbe)

    façade  ouverte par deux portails et deux portes jumelées 

    Le Faouët , la hêtraie en Breton ( Chapelle Sainte-Barbe)

     

    style gothique

    Le Faouët , la hêtraie en Breton ( Chapelle Sainte-Barbe)

    Le Faouët , la hêtraie en Breton ( Chapelle Sainte-Barbe)

    Le Faouët , la hêtraie en Breton ( Chapelle Sainte-Barbe)

    un sentier mène à la fontaine de Dévotion

    Le Faouët , la hêtraie en Breton ( Chapelle Sainte-Barbe)

    Dans ce cadre luxuriant, la promenade est agréable !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :